Actualités

Inscrivez vous !!

Actualités du Sirtom

Défi Foyers presque zéro déchet

Suite au succès de la 1ere édition, les Communautés de communes Saint Cyr Mère Boitier, du Clunisois et le SIRTOM ont décidé de relancer le défi foyers zéro déchet.

Une animatrice professionnelle vous accompagne pendant 5 mois d’octobre à mars.
5 mois d ‘expérimentation pour réduire vos déchets en bénéficiant de retours d’expérience entre participants, de conseils, de trucs et astuces et d’outils pour réussir ce défi.
 
 Inscription auprès de Marie Laure Rouzé 07 82 29 16 11 .

Les extensions de tri en vidéo!

Actualités du Sirtom, mise en avant

Depuis le 1er février 2022, les consignes de tri ont évolué ! Place à la simplicité du geste, désormais tous les emballages vont dans le bac jaune. Que ce soient les emballages en plastique, en cartonnette ou en métal, y compris les petits emballages métalliques (capsules, plaquettes de médicaments vides, couvercles, capsules de café, papier aluminium, etc.), il n’y a pas d’exception, si c’est un emballage (hors verre), je jette dans le bac jaune.

 En revanche, les objets en plastique vont dans la poubelle grise… ou à la déchetterie selon leur taille ! De même, les cartons marrons gênent les centres de tri si jetés dans le bac jaune, il faut donc les emmener à la déchèterie.

Finies les confusions, cette simplification des consignes va permettre une réduction des ordures ménagères. Chacun de nous a un rôle à jouer, cela permet de préserver les ressources naturelles, faire des économies d’énergie, éviter des émissions de CO2… Que du positif ! 

Petit rappel : on n’imbrique pas les emballages lorsqu’on les trie, on les vide et on les jette en vrac !

Et le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas, pensez à acheter en vrac, sans emballage.

Alternatives au brûlage des déchets verts

Actualités du Sirtom

On estime que près d’un Million de Tonnes de Déchets Verts sont brûlés chaque année en France.

Il est pourtant interdit de brûler ses végétaux à l’air libre ou dans un incinérateur de jardin ; cette pratique est passible d’une amende d’un montant de 450 € !

Au-delà des risques d’incendie et de la gêne du voisinage, le brûlage de ces végétaux contribue de manière significative à la dégradation de la qualité de l’air.

–> Brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que 13 000 km parcourus par un véhicule diesel récent

Quel dommage quand on s’aperçoit que les « déchets » verts sont en fait des ressources utiles pour protéger et fertiliser le sol :

Quelques alternatives à adopter :

  •  Le jardinage au naturel (plantation d’espèces à croissance lente, mise en place d’une haie sèche, de prairies fleuries, aménagements pour les petits animaux…) pour favoriser la biodiversité.
  •  Le broyage à la tondeuse pour les branchages de moins de 1 cm de diamètre ou au broyeur pour les branches afin de réduire le volume et valoriser le produit (broyat).
  • Le paillage avec des matières végétales du jardin (broyat, tonte de pelouse séchées, feuilles mortes…) afin de limiter les arrosages, éviter la pousse des herbes indésirables, accueillir des insectes utiles au jardin…
  •  Le compostage des matières organiques à domicile ou sur un site de compostage partagé pour produire un amendement 100% gratuit et naturel : le compost.
  • Le dépôt en déchèterie (en dernier lieu) pour que les végétaux soient valorisés en sous-couche litière animale pour les bovins (après broyage)

Plus d’informations sur la page du site internet du SIRTOM : http://www.sirtomgrosne.fr/portfolio/au-jardin/